Par Séverin Moussel à Grenoble le mardi 13 novembre 2012

Quand on parle d'améliorer les performances d'un service web, on pense très naturellement en premier à mettre en place du cache.
Parfois ce n'est pas nécessaire, souvent ce n'est pas suffisant et la plupart du temps, ce n'est pas applicable.

Petite explication de cet ennemi incompris qu'est le lock en base de données, en fichier et même en mémoire et qui bien abordé permet de faire de grand bonds de performances.

Commentaires