Par Vincent Agnano à Lyon le mardi 11 décembre 2018

Aujourd'hui les web-components font partie intégrante de nos applications web.
React, Vue, Riot, Marko ; autant de noms magiques qui cachent une complexité que l'on fini un jour par payer cher.
En 2018 les web-components font partie nativement des navigateurs web.
Et si on montait en autonomie en descendant d'un niveau ?

Rappochons-nous du natif en se détachant du complexe.
Lego est une fine couche, au code lisible et extensible, qui permet de faire simplement des composants natifs.

Slides

Commentaires