Par Arnaud Bailly à Nantes le mardi 9 septembre 2014

Un développeur, c'est souvent un type (pas trop une fille...) qui n'a pas de vie sociale, qui ne dort pas, qui passe sa journée devant un écran à faire des trucs abscons et surtout qui est jeune ! D'ailleurs passé trente ans, un développeur devient chef de projet, ou alors c'est un coboliste.
Enfin ça, c'est le stereotype que beaucoup véhiculent...

Ce talk très narcissique veut montrer au travers de mon exemple personnel qu'il est possible de devenir et de rester développeur jusqu'à l'âge canonique de 45 ans voire plus, tout en réunissant les attributs de la normalité la plus petite bourgeoise: famille, maison, club de bridge...

Commentaires