Par Antoine Bernard à Toulouse le mardi 16 octobre 2012

Présentation d'une grande force du WPF, le binding à travers l'exemple d'une fenêtre de type Master / Details où aucun code C#/VB.NET n'est nécessaire pour gérer la logique.

Commentaires